1,9 milliard d’euros de nouveaux crédits bancaires à long terme accordés aux PME flamandes en 6 mois

13 Février 2014

Dans le cadre du Plan bancaire du ministre-président flamand Kris Peeters, les 4 grandes banques belges se sont engagées à fournir aux PME flamandes de nouveaux crédits à long terme à hauteur de 1,1 milliard d’euros entre mi-2013 et mi-2014.

En six mois, les 4 grandes banques ont déjà rempli 1,7 fois leur engagement. Au cours de la deuxième moitié de 2013, de nouveaux crédits à long terme ont été accordés aux PME flamandes pour un montant atteignant 1,9 milliard d’euros.

Dans le sillage de la crise financière et des obligations imposées aux banques par Bâle III, le gouvernement flamand et les organisations d'entrepreneurs flamandes se sont interrogés sur la capacité et la volonté des banques d’accorder aux entreprises un volume suffisant de crédits à long terme.

Engagement rapidement et amplement rempli

Dans ce contexte, le ministre-président flamand Kris Peeters a notamment voulu, au travers du Plan bancaire, stimuler le financement à long terme des PME flamandes.

En concertation avec le ministre-président, les quatre grandes banques (Belfius, BNP Paribas Fortis, ING et KBC) se sont engagées à fournir aux PME flamandes, entre mi-2013 et mi-2014, de nouveaux crédits à long terme (d'une durée de plus de 5 ans) pour un montant de 1,1 milliard d'euros.

En outre, le gouvernement flamand a également rendu possible la mise à la disposition des fonds d’entreprises des banques de la garantie partielle de l'État, via Gigarant nv.

Febelfin et le ministre-président Kris Peeters constatent aujourd’hui – à l’occasion du premier rapport effectué par les banques – qu’après 6 mois, les 4 grandes banques ont déjà rempli 1,7 fois leur engagement.

Dans la seconde moitié de 2013, les quatre grandes banques ont ainsi accordé ensemble 9.171 nouveaux crédits à long terme à des PME flamandes et ce, pour un montant total de 1,9 milliard d'euros.

Le montant moyen par crédit est d'environ 205.000 euros. Tout cela, selon le secteur financier, à des taux d'intérêt qui restent parmi les plus bas d'Europe.

Ministre-président Kris Peeters : « Il était particulièrement réjouissant de constater que les crédits à long terme aux PME avaient pu prendre un tel essor. Ceci est également une très bonne nouvelle pour l’économie flamande. Ces crédits sous-tendent en effet les investissements durables des PME flamandes. L'approche flamande via le «Plan bancaire » et la consultation ciblée des organisations d’entrepreneurs et du secteur bancaire porte donc manifestement ses fruits. »

Michel Vermaerke, Administrateur délégué de Febelfin : « La concrétisation rapide de cet engagement démontre une fois de plus que les banques belges ont à cœur de remplir leur rôle de financiers de l’économie belge, y compris en matière de financement à long terme. L'économie flamande tire donc pleinement avantage du dialogue permanent et constructif entre le gouvernement flamand, les organisations d’entrepreneurs et le secteur bancaire. »

Même si l'engagement est d’ores et déjà complètement honoré, le financement à long terme des PME flamandes fera l’objet d’un suivi  au cours des 6 prochains mois. Les banques présenteront un rapport trimestriel au ministre-président Kris Peeters et à l'Agentschap Ondernemen.

Dans le cadre du contrôle des banques, cet organisme pourra solliciter des informations complémentaires. En outre, il a été convenu que les banques collaboreront éventuellement à une étude et une évaluation futures, pouvant s’accompagner d’une éventuelle enquête auprès des PME preneuses de crédit.

Plus d'informations

De plus amples informations peuvent être obtenues via le numéro de presse  02 507 68 361 auprès de Thomas Van Rompuy, Chief of Staff chez Febelfin (vr@febelfin.be) ou auprès de Rodolphe de Pierpont, porte-parole de Febelfin (rp@febelfin.be).

Informations de presse générales peuvent également être obtenues auprès de Luc De Seranno, porte-parole du ministre-président Peeters (02 552 60 12,  luc.deseranno@vlaanderen.be).

Plus sur: