Les entrepreneurs belges se montrent plus positifs sur l’accès au financement que leurs voisins européens

22/12/2015

Cette année encore, les entreprises belges et européennes apprécient la disposition des banques à accorder des crédits. Elles ne perçoivent donc pas l’accès au financement comme un problème préoccupant. 

C’est ce qui ressort de la 13ème édition de la Survey on the access to finance of enterprises in the euro area (SAFE) publiée par la Banque centrale européenne (BCE) le 2 décembre dernier. 

Accès au financement

Tout comme dans l’édition précédente de l’enquête SAFE, l’accès au financement n’est pas ce qui tient les PME de la zone euro éveillées. Celles-ci continuent en effet de classer cet aspect d’accès au financement tout en bas de la liste de leurs principaux problèmes ou préoccupations (en dernière position dans le top six des problèmes qui se posent à elles). Si l’on considère les différents types d’entreprises, l’on est cependant étonné de constater que, par rapport à d’autres types d’entreprises, les micro-entreprises sont celles-qui ont un accès moins rapide au financement. 

Cette évolution européenne se traduit également au niveau belge. Comme dans l’enquête précédente, les PME belges ne perçoivent pas l’accès au financement comme un problème. La Belgique enregistre en la matière de meilleurs scores que la moyenne européenne. Une remarque importante est à formuler à cet égard : la perception concernant l’accès au financement se stabilise chez les entrepreneurs belges.

Les sources externes de financement et les besoins des PME 

Les produits liés aux banques restent les sources de financement les plus pertinentes pour les PME dans la zone euro. Tout en haut de la liste, on trouve les facilités de caisse (55% des entrepreneurs privilégient cette option), suivies par les prêts bancaires. Le leasing et les subsides sont également considérés comme pertinents (resp. 45% et 34%), contrairement au factoring. Dans la rubrique "Autres prêts", on retrouve les prêts d’amis, de la famille et d’entreprises liées. Les moyens internes ont également été désignés comme pertinents dans 25 % des cas.

Nous constatons que le recours au financement externe progresse en fonction de la taille de l’entreprise. Les grandes entreprises signalent des pourcentages d’utilisation notablement plus élevés en ce qui concerne tous les instruments de financement. Les micro-entreprises et petites entreprises font principalement appel au financement bancaire, au leasing et aux crédits fournisseurs.

Les entrepreneurs sondés indiquent que leur demande de prêts bancaires a augmenté au cours des six derniers mois, à un rythme plus modéré toutefois qu’au cours de l’édition précédente. En Belgique, nous constatons cependant que le besoin de financement bancaire a baissé.  

Disponibilité de financement externe dans la zone euro

Bien que l’on observe un recul par rapport à l’édition précédente, la perception des PME belge concernant la disponibilité des prêts bancaires demeure positive. Par rapport à ses voisins que sont les Pays-Bas et l’Allemagne, la Belgique enregistre un score un peu plus faible. 

Si nous considérons les facteurs influençant l’accès au financement, les PME de la zone euro signalent avoir l’impression, positive, que les banques sont disposées à accorder des crédits. Elles indiquent aussi que leurs provisions pour fonds propres ont un impact positif sur l’accès au financement.

La disposition des banques à fournir des crédits évolue favorablement

Au niveau belge, l’on évoque une évolution similaire concernant la disposition des banques à octroyer des crédits. Dans le domaine des perspectives économiques, les PME demeurent d’une manière générale hésitante.

Conditions pour le financement bancaire

Les PME ont rapporté en moyenne une hausse des coûts autres que d’intérêts. Cependant qu’en Belgique, cette hausse est demeurée limitée. C’est au Portugal que les rapports font le plus état de taux d’intérêt à la baisse. Sur ce plan, la Belgique arrive en cinquième position.

La majorité des PME qui n’ont pas demandé de prêt bancaire déclarent qu’elles n’ont pas besoin de cette forme de financement. Cette position est encore plus marquée pour les PME belges que pour les PME de la zone euro. 

À propos de l’enquête

La Survey on the access to finance of entreprises in the euro area (SAFE) de la Banque centrale européenne (BCE) a pour objectif de faire le point sur la situation financière, les besoins financiers et l'accès au financement des petites et moyennes entreprises (PME) dans la zone euro et d’établir une comparaison avec ceux des grandes entreprises.

Pour la 12ème édition de cette enquête, 11.226 entreprises de la zone euro ont été interrogées entre avril et septembre 2015.

L’intégralité de ce rapport est disponible sur le site internet de la BCE

 

Plus sur: